Opéra plein air : Don Giovani

opéra-Château harouéDepuis sa naissance, il y a quelques années, je voulais aller à la représentation d’Opéra plein air à Haroué qui a lieu les dernier weekend de septembre. Entre le temps (calendaire), le temps ( météo) et le coût, je n’avais pas eu le plaisir de pouvoir m’y rendre.
Cette année, j’ai enfin pu m’y rendre ! Quel plaisir de découvrir ce cadre hors du temps. Le château est grand pour un petit village. La scène a été installée sur l’arrière. Elle comporte deux espaces. En effet, l’absence de fosse  a conduit à construire une scène dont l’arrière abrite l’orchestre, celui-ci étant surmonté d’un planché créant un étage pour le jeu de scène tout en  évitant la dispersion du son de la musique. Le tout était, pour cette représentation, surplombé d’une nuit étoilée.
Don Juan n’est pas l’Opéra le plus magnifique du répertoire traditionnel mais il a cette qualité de mettre en scène une histoire populaire et d’être musicalement accessible. La distribution était d’une grande qualité. La cheffe d’orchestre a réussi a mettre une touche personnelle agréable. Je regretterais seulement une mise en scène honnête mais qui n’exploitait pas la somptuosité du lieu, qui ne comportait que deux ou trois scènes sortant un peu du commun, bref , agréable mais sans prise de risque et donc sans touche particulière. J’attendais de la part de Manon Savary et de PPDA non pas cette bonne copie mais une œuvre un peu originale.
Il me restera des images de château éclairé dans une nuit étoilée avec un orchestre et des chants magnifiques. On aurait pu appeler cela « une veillée à l’Opéra ».

Laisser un commentaire